Inciter chaque élève à s'engager avec audace et humilité

Collège-Lycée : Lettre ouverte aux parents d’élèves

Paris, le 2 avril 2019

Aux parents d’élèves du collège et du lycée

Nous souhaitons partager avec vous les problèmes liés à l’usage des réseaux sociaux que nous traitons actuellement avec vos enfants à plusieurs niveaux du collège et du lycée. Instagram, Snapchat, WhatsApp… groupes privés, comptes publics… « amis », « abonnés », « followers », « invités » … Savez-vous ce que font vos enfants sur ces réseaux ?

Connaissez-vous les comptes Instagram dont le seul objectif est de publier des photos commentées de personnes en mettant en avant leurs particularités ? Le ton est le plus souvent humiliant (« moqueur » disent les élèves…).

Savez-vous, par exemple, qu’un compte Snapchat limite à 32 personnes les membres d’un groupe ? Dans une classe de 35 élèves, comment se fait le choix des 3 qui n’y seront pas ?…

Voici quelques exemples de ce qu’en disent vos enfants : « C’est juste pour rigoler », « Je trouve ça drôle, c’est pas méchant », « Moi aussi, on s’est déjà moqué de moi », « Tout le monde le fait », « Je voyais bien qu’elle n’allait pas bien. Qu’est-ce que je pouvais faire ? ».

« J’ai pas envie de venir au lycée », « Faites quelque chose pour que ça s’arrête », « Le soir, je pleure chez moi ».

Aujourd’hui, nous accompagnons plusieurs élèves qui ne vont pas bien, à des degrés divers, pour des raisons liées à l’usage de ces réseaux sociaux.

Les acteurs de ces réseaux sont le plus souvent anonymes. Tous les abonnés « voyeurs » et silencieux ont leur part de responsabilité. La loi du silence et la crainte des représailles sont réelles. Ces phénomènes envahissent la vie de nos enfants bien au-delà du cadre scolaire, et souvent tard le soir… Il est souvent difficile d’identifier les responsables de ces comptes qui fleurissent au gré du temps. Sachez que lorsque cela est le cas, nous n’hésitons pas à prendre des sanctions lourdes pouvant aller jusqu’à l’exclusion immédiate et définitive de l’établissement.

Nous tous, adultes, sommes souvent naïfs et ignorants de ce qui se joue sur ces réseaux. Nous savons à peu près que le niveau des échanges n’est pas très brillant, et nous sentons très impuissants à agir.

Des actions de prévention sont menées aux différents niveaux de l’établissement : lutte contre le harcèlement, prévention sur l’utilisation des réseaux sociaux.

Pour autant, la discussion avec vos enfants est indispensable. Une prise de conscience collective est nécessaire pour rappeler à chacun sa responsabilité individuelle, tant sur le plan de la loi : publication de noms et de photos sans autorisation, homophobie, handiphobie, atteinte à la personne, atteinte à la vie privée, discrimination… que sur le plan de la morale : toute personne a droit au respect. La nécessaire prise de conscience de la responsabilité de tout ce que je publie et des conséquences possibles. Peut-on rire aux dépens de l’autre ? Où sont les limites de la liberté d’expression ? Comment faire la différence entre ce qui est drôle et ce qui est méchant ? Dois-je faire partie de « la meute » ? Où est le courage d’oser s’affirmer différemment ?

En espérant que ces informations vous permettront de porter un regard différent sur ce sujet, et seront l’occasion d’échange en famille.

Croyez en notre volonté d’accompagner au mieux tous nos élèves pour les faire grandir et devenir de belles personnes. Cela ne peut se faire sans vous.

Nous restons, bien entendu, à votre disposition.

Cordialement,

H.Walker, C. Refour, F. Combescure