Fénelon Sainte-Marie – La Plaine Monceau

Le Numérique : une mode ou une nécessité

Après deux ans de réflexion pédagogique, Fénelon Sainte Marie a vécu un grand bouleversement pendant l’année 2013/2014. En un été un symbole de l’Ecole a disparu, le tableau vert et la craie. Chaque salle a été équipée d’un vidéo projecteur interactif relié à internet et d’un tableau blanc. Seules résistent les classes maternelles et les classes préparatoires et cette résistance tout à fait assumée nous permet peut être d’entrevoir les chances et limites de ce changement.

Commençons par les maternelles : nous pensons qu’il n’est pas bon d’être envahi par l’image trop jeune.

Je vous rappelle la règle des 3, 6, 9,12 prônée par la plupart des pédopsychiatres par rapport au numériques : (Pas d’écran avant 3 ans, pas de console avant 6 ans, pas d’internet avant 9 ans, pas d’internet seul avant 12 ans) (Serge TISSERON: apprivoiser les écrans pour grandir (Eres))

En maternelle laissons-les dessiner à la main, imaginer avec leur corps ; ils auront bien le temps de découvrir les écrans et ils ont besoin de reconnaitre le reel avant le virtuel !

Les classes préparatoires aux grandes écoles à l’autre bout de la chaine ne ressentent pas le besoin des écrans et ceci pour différentes raisons :

  • Des élèves sélectionnés dont la motivation pour les études est toute trouvée : le concours
  • Des cours magistraux pour aller au plus vite. En effet le programme à faire est énorme et le temps scolaire très court. Le professeur transmet son savoir très rapidement et les élèves, tous motivés par le concours, s’acharnent à intégrer ce savoir.

Ces deux exemples en négatif, nous aident à comprendre l’intérêt en primaire et secondaire de l’utilisation de ces outils numériques. Les écrans connectés sont une réalité incontournable, de notre vie et l’école ne peut s’en passer. C’est aussi un formidable moyen de motivation pour les élèves. En effet se retrouver dans un monde qu’ils connaissent et où ils sont à l’aise, les aide énormément pour mieux apprendre. Enfin ceci permet de rapprocher l’enseignant et l’élève et l’on sait que la relation est primordiale dans la transmission. Enfin ces outils permettent aux enseignants de varier énormément leur support de cours et ainsi de les rendre plus attractifs.

Rappelons-nous simplement que ces nouvelles technologies ne sont que des outils, comme les livres par exemple, mais que jamais rien ne remplacera le charisme de l’enseignant et la motivation de l’élève.

Belle année 2014-2015.

 F. Combescure