Fénelon Sainte-Marie – La Plaine Monceau

L’association que nous accompagnons pendant le carême

En Octobre 2014, Aïda Younès Frangié décède en 17 jours des suites d’une leucémie foudroyante. Sa petite fille, Léa Moukanas, alors âgée de 15 ans tente de s’engager dans plusieurs associations qui visent à améliorer la qualité de vie des patients à l’hôpital. Sans succès : on explique à la jeune fille qu’elle est trop jeune. Pourtant, la réalité est bien là : chaque année, 1 enfant sur 440 aura un cancer avant l’âge de 15 ans. Ces enfants et ces adolescents passent donc leurs journées à l’hôpital entourés d’adultes, ce qui est essentiel, mais loin de leur environnement naturel de jeunes.

Léa Moukanas décide alors, en Janvier 2015, de créer sa propre association, à laquelle elle donne le prénom de sa grand-mère, pour permettre à des jeunes de moins de 18 ans (entre autre) de s’engager en faveur d’autres enfants et jeunes de leur âge, qui eux, ne reçoivent pas de visites de jeunes à l’hôpital. Il s’agit ainsi de la première association en France qui permet à des lycéens d’intervenir dans les hôpitaux ainsi que la première association créée par des lycéens en Europe avec plus de 1000 heures d’intervention à l’hôpital tous les ans et 650 bénévoles dans toute la France. 

L’Association Aïda a 3 missions : 

– Aide au Patient : Accompagner les enfants et les adolescents atteints de cancers et leurs familles au fil de la maladie par des visites à la fois à l’hôpital mais aussi au domicile des familles.

– Financer la Recherche Médicale : en apportant un soutien financier à la recherche fondamentale pour permettre de guérir plus et mieux les enfants et les adolescents. Tous les projets sont validés par un conseil médical et scientifique.

– Sensibiliser : les jeunes à la maladie et à l’engagement par des interventions dans des écoles primaires, collèges, lycées, universités… Il n’y a pas d’âge pour s’engager !

Grâce à la mobilisation des élèves, nous pourrons renouveler la troisième édition de notre weekend Highway to Health, le premier weekend pour les jeunes face au cancer en France. Du 27 au 30 Juin, 200 jeunes en cours de traitement ou en rémission partiront ainsi 4 jours se ressourcer à travers plus d’une quarantaine d’activités inédites. Cette parenthèse en dehors de l’hôpital, est aussi une belle façon pour eux de se rencontrer et de se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls face à la maladie.

Un grand merci à tous !

Léa Moukanas

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!